Prix Albert GAUDRY

photo-gaudry

Fondé en 1910 par un legs d'Albert Gaudry, ce prix était initialement décerné à un géologue ou un paléontologue français ou étranger. Il est actuellement destiné à distinguer une carrière académique qui se sera singularisée par une contribution importante à l’avancement des sciences de la Terre quel qu’en soit le domaine. Il constitue un des deux Grands Prix de la Société Géologique de France. Il est décerné sans périodicité définie sous la forme d'une médaille à l'effigie d'Albert Gaudry.

Notice biographique

Jean-Albert Gaudry est né à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines) le 15 septembre 1827. Il était le fils d'un avocat réputé. Très jeune, il se sentit attiré par l'histoire naturelle. Après des études classiques, il entra au laboratoire de géologie du Muséum national d'Histoire naturelle où il prépara sa thèse « Sur l'origine et la formation des silex de la craie et des meulières des terrains tertiaires ». Nommé l'année suivante aide naturaliste au Muséum national d'Histoire naturelle, il fut chargé d'une mission scientifique à Chypre. Il en rapporta un mémoire agronomique intitulé « Recherches scientifiques en Orient. Partie agricole » (1855) et un mémoire sur la « Géologie de l'île de Chypre » illustré d'une carte géologique à 1/250 000. À son retour de Chypre, il s'arrêta à Athènes où il eut l'occasion d'apprendre la découverte récente d'os fossiles dans l'Attique. Ce fut le point de départ de ses fouilles à Pikermi dont les résultats firent l'objet d'un mémoire intitulé « Animaux fossiles et géologie de l'Attique » (1862-1867).

En 1872, Albert Gaudry publia encore les « Animaux fossiles du mont Léberon (Vaucluse) » et fut nommé professeur de paléontologie au Muséum national d'Histoire naturelle. Il rédigea alors les « Matériaux pour l'histoire des temps quaternaires » (1876-1880) et entreprit la préparation de trois volumes à vocation philosophique, intitulés « Les enchaînements du monde animal dans les temps géologiques » (1878-1890), série que couronna « l'Essai de paléontologie philosophique" (1896). Dans l'intervalle, il avait été élu membre de l'Académie des sciences en 1881.

Albert Gaudry est décédé à Paris le 27 novembre 1908.

Récipiendaires du prix A. Gaudry

1911

†BOULE M.

1952

†TEILHARD DE CHARDIN P.

1979

†GLANGEAUD L.

1912

†DOUVILLE H.

1953

†DE MARGERIE E.

1980

†MICHOT P.

1913

†SUESS Ed.

1956

†PRUVOST P.

1981

†ALIMEN H.

1914

†HAUG E.

1959

†ARAMBOURG C.

1981

†MENCHIKOFF N.

1917

†WALCOTT C.D.

1961

†PIVETEAU J.

1982

GANSSER A.

1918

†OSBORN H.F.

1962

†MORET L.

1983

†MILLOT G.

1919

†LACROIX A.

1965

†FOURMARIER P.

1984

†TINTANT H.

1920

†TERMIER P.

1968

†JUNG J.

1985

†TERMIER H. et G.

1921

†KILIAN W.

1970

†BESAIRIE H.

1986

DEBELMAS J.

1926

†PAVLOW A.P.

1971

†WEGMANN E.

1987

†RODGERS J.

1932

†CAYEUX L.

1974

†OULIANOFF N.

1990

AUBOUIN J.

1946

†BIGOT A.

1975

†RAGUIN E.

1995

DEICHA G.

1947

†SIMPSON G.G.

1976

†DANGEARD L.

2001

BOILLOT G.

1948

†GIGNOUX M.

1977

†BRUNN J.H.

2008

BALLY A.

1949

†MICHEL-LEVY A.

1978

†GOGUEL J.

2010

LE PICHON X.

1950

†LUGEON M.

1979

GUBLER Y.

2015

PICHAVANT M.