Prix Reynold BARBIER

medaille-barbier

Fondé en 1987 par un don motivé par la volonté de « créer un prix de géologie appliquée « spécialement [destiné] à la géologie du génie civil », ce prix est actuellement destiné à distinguer des travaux tournés vers les applications des sciences de la Terre au génie civil.
 

photo-barbierNotice biographique

Reynold Barbier est né à Lyon (Rhône) le 8 novembre 1913. Il fit ses études secondaires à Nîmes puis s'inscrivit à la faculté des sciences de Strasbourg. Initialement attiré par l'archéologie, il se tourna finalement vers la géologie sous l'influence de Daniel Schneegans qui enseignait alors à l'Institut français du pétrole, récemment créé à Strasbourg. Après avoir obtenu son diplôme d'ingénieur géologue, Reynold Barbier fut nommé en 1937 assistant à l'Ecole nationale supérieure du pétrole. Il entreprit alors la préparation de sa thèse qu'il dut interrompre à deux reprises pour prendre part à la campagne militaire de 1939-1940, puis à la campagne d'Alsace durant laquelle il fut blessé. Il put néanmoins soutenir en 1945 sa thèse sur « Les zones ultra-dauphinoise et sub-briançonnaise entre l'Arc et l'Isère », qui fut publiée trois ans plus tard. Entre temps, Reynold Barbier avait obtenu en 1947 un poste de chef de travaux à la Faculté des sciences de Grenoble. Maurice Gignoux l'incita alors à orienter une part de son activité vers le Génie civil afin de répondre aux besoins créés par les nombreux projets d'aménagement hydroélectrique.

Dès lors, Reynold Barbier développa une double activité. D'une part, il poursuivit ses recherches dans les Alpes du nord, dans la région comprise entre la zone houillère du Briançonnais et le front des nappes alpines. Il continua d’autre part à s'impliquer dans des travaux de génie civil et publia en 1955 avec Maurice Gignoux un livre intitulé « Géologie des barrages et des aménagements hydroélectriques », ce qui lui valut une notoriété internationale. Dès lors, Reynold Barbier fut accaparé par de très nombreux projets de construction de barrages pour lesquels il fut consulté comme expert dans une cinquantaine de pays. Sa renommée fut concrétisée en 1981 par son élection à l'Académie des sciences.

Reynold Barbier est décédé à Grenoble le 10 février 2001.

Récipiendaires du prix R. Barbier

1987

ROUVIER H.

1995

GOUVENOT D.

2005

MILESI J.-P.

1989

ESPITALIÉ J.

1997

CONNAN J.

2009

MINSTER J.-F.

1991

LAGNY P.

1999

LANDAIS P.

2013

CUNEY M.icon Présentation (1.35 MB)

1993

BURRUS J.

2001

JARRIGE J.J.