Prix Raymond FURON

photo-furon

Ce prix, fondé en 1977 par un don de Raymond Furon, visait à récompenser des travaux concernant la distribution des formations géologiques dans le temps et dans l'espace, selon toutes les méthodes permettant de définir l'un et l'autre. Il est actuellement destiné à distinguer des travaux portant sur tous les domaines de la pétrologie endogène.

Notice biographique

Raymond-Louis-Charles Furon est né à Beaumont-le-Roger (Eure) le 29 mars 1898. Après son baccalauréat, il prépara à Paris une licence ès sciences naturelles et obtint en 1921 un poste d'assistant au laboratoire de géologie du Muséum national d'Histoire naturelle. L'année suivante, il fut nommé professeur au lycée franco-afghan de Kaboul. C'est là qu'il prépara sa thèse sur « L'Hindou-Kouch et le Kaboulistan. Contribution à l'étude géologique et géomorphogénique de l'Afghanistan » (1926). Il obtint l'année suivante un poste d'ingénieur géologue auprès du Gouvernement général de l'A.O.F. (1927-1929), ce qui lui permit de travailler principalement au Mali et en Mauritanie. Il dirigea ensuite une mission de prospection minière au Gabon, avant de revenir passer quelques années au Muséum national d'Histoire naturelle. En 1935, Raymond Furon partit enseigner la géologie à l'université de Téhéran où il demeura deux ans. Il en rapporta un mémoire sur la « Géologie du plateau iranien » (1941). Par la suite, Raymond Furon retourna plusieurs fois en Afrique, notamment pour des missions de prospection en Guinée (1941-1942) et au Maroc (1950). Il participa également à une mission d'assistance technique en Turquie (1951-1952). Dans l'intervalle, il avait été nommé en 1942 sous-directeur du laboratoire de géologie du Muséum national d'Histoire naturelle et professeur de géologie africaine à l'ORSTOM. Il fut enfin nommé en 1961 professeur sans chaire à la Faculté des sciences de Paris, poste qu'il occupa jusqu'à ce qu'il fasse valoir ses droits à la retraite en 1968.

Raymond Furon a publié de nombreux ouvrages, notamment « La Préhistoire » (1927), « Manuel de Préhistoire générale » (1939) qui fut réédité trois fois, « La Paléogéographie » (1941), « La Paléontologie » (1943), « Géologie de l'Afrique » (1950), « Le Sahara » (1957), « Causes de la répartition des êtres vivants … » (1958).

Raymond Furon est décédé à Clichy (Hauts-de-Seine) le 12 novembre 1986.

Récipiendaires du prix R. Furon

1978

CARON M.

1990

HERNANDEZ J.

2002

SAUTTER V.

1980

TROMPETTE R.

1992

BARDINTZEFF J.-M.

2003

CEULENEER G.

1982

SERVANT M.

1994

†QUENARDEL J.-M.

2007

CANNAT M.

1984

ROUCHY J.-M.

1996

PUPIN J.-P.

2011

BALLEVRE M.

1986

GRAVELLE M.

1998

METRICH N.

2015 MARTIN H.

1988

MAURY R.C.

2000

GILLET P.