MCF Réponse des systèmes sédimentaires aux forçages climatiques, tectoniques et anthropiques

Secteur d'activité : Recherche et enseignement

Employeur : CEREGE

Localisation : CEREGE (Europôle de l'Arbois, Aix-en-Provence ou campus de Marseille St Charles). Les enseignements pourront se dérouler sur l'un ou l'autre des sites : Marseille St Charles, Luminy, St Jérôme et/ou sites aixois de Montperrin et l'Arbois.

Description :

Enseignement :

La personne recrutée sera amenée à enseigner divers aspects de la géologie concernant les objets et processus sédimentaires, en lien avec les forçages tectoniques et climatiques : structure des bassins, sédimentation océanique et continentale, production et transport des particules, composition chimique et diagénèse... Des compétences en géologie générale sont également attendues (cartographie, climatologie, traitements mathématiques et statistiques des données en géosciences) pour assurer la formation transdisciplinaire des étudiants en sciences de la Terre et de l'environnement. Une expérience de terrain est souhaitée afin de participer aux UE de terrain proposées à tous les niveaux.

Le Maître de Conférence interviendra principalement dans le Master STPE au sein de l’OSU Institut Pythéas et dans la Licence SVT (parcours Terre) au sein de l’UFR Sciences d'AMU. Il pourra, dans une moindre mesure, également participer aux enseignements disciplinaires dans d'autres formations (parcours Mer de la licence SVT et Master Sciences de la Mer; préparations aux concours du CAPES et de l'Agrégation dans les Master MEEF de l'ESPE et le Master Biogéosiences).

Dans le cadre des nouvelles mentions de Licence et Master qui débuteront à la rentrée 2018, il sera souhaité un investissement dans la mise en œuvre de pratiques pédagogies innovantes : accompagnement des étudiants dans des modules d'apprentissage par projet, utilisation de la réalité virtuelle ou augmentée, mise en place d'un cursus anglophone, ou proposition d’écoles thématiques de terrain ou méthodologiques.

Recherche :

Les recherches menées au CEREGE intègrent notamment l'enregistrement sédimentaire des changements environnementaux. Ces recherches s'appuient sur des moyens analytiques de pointe et des domaines d’expertise multiples et complémentaires : analyses géochimiques et géophysiques, observations et synthèses géologiques et structurales, modélisation numérique.

Les recherches menées par le Maitre de conférences viseront à améliorer la compréhension de la réponse des systèmes sédimentaires aux différents forçages climatiques, tectoniques ou anthropiques. Ceci nécessite l'intégration des diverses échelles spatiales et temporelles concernées, et souvent aussi la prise en compte de l'évolution du sédiment après son dépôt. Les progrès des méthodes stratigraphiques (datation, corrélations) permettent d'aborder la dynamique des systèmes avec une résolution accrue à toutes les échelles de temps. L'étude de systèmes sédimentaires passés permet de répondre à des questions fondamentales (cycles géochimiques globaux, évolution de la biosphère, paléoclimats, couplage avec la géodynamique). La compréhension de l'enregistrement des évènements extrêmes (climatiques, séismes et tsunamis, anoxies...) est également un enjeu important.

Pour aborder ces questions, le Maître de Conférences mettra en œuvre des approches méthodologiques novatrices permettant d’intégrer les diverses données géologiques, géophysiques, physico-chimiques, géochimiques, ou biogéochimiques caractérisant le milieu étudié. L’aspect novateur peut par exemple résider dans l’acquisition de données couplant des méthodes analytiques appliquées à différentes échelles d’observation (de la microstructure au bassin) et/ou la modélisation des données (modélisation numérique ou statistique). A terme, en établissant un continuum temporel entre les perturbations observées actuellement et les enregistrements sédimentaires du passé, cette approche doit permettre la compréhension, voire la modélisation des divers forçages des systèmes naturels.

Il est attendu du candidat qu'il développe un projet de recherche sur l'évolution des environnements sédimentaires, et qu'il démontre une capacité à intégrer des données acquises à diverses échelles spatiales et temporelles dans le cadre de projets pluridisciplinaires. Il viendra ainsi renforcer les compétences du CEREGE dans l’étude des processus qui déterminent la dynamique et l'architecture des systèmes sédimentaires.

Profil :

Doctorat en Géosciences.

Capacité de travail en équipe, pour l'enseignement comme pour la recherche.

Expérience en enseignement souhaitée.

Contact : direction@cerege.fr