François-Ernest MALLARD

Ernest Mallard(Châteauneuf-sur-Cher, Cher, 4 février 1833 - Paris, 6 juillet 1894)
Professeur de minéralogie à l’École des mines (1872-1894)
Membre de l’Académie des sciences, 1890

Président en 1885

François-Ernest Mallard entra à l'École polytechnique en 1851 et passa deux ans plus tard à l'École des mines. Affecté à Guéret en 1856, il fut nommé ingénieur des mines l’année suivante. C'est alors qu'il leva la Carte géologique du département de la Creuse, qui resta inédite.

En 1859, il fut chargé d’enseigner la géologie et la physique à l'École des mineurs de Saint-Étienne. Il leva en outre la Carte géologique du département de la Haute-Vienne, publiée en 1869. Cette carte, comme la précédente, présentait la difficulté majeure de couvrir des régions constituées principalement de gneiss et de granites qu'il fallait essayer de différencier, ce qu'il fit avec un certain succès.

Nommé en 1872 dans la chaire de minéralogie de l'École nationale supérieure des mines, Ernest Mallard se tourna dès lors vers cette discipline et vers la cristallographie. Promu ingénieur en chef des mines en 1877, il acquit une grande notoriété, notamment grâce à la publication des deux volumes de son Traité de cristallographie (1879-1884). Sa mort prématurée l’empêcha d’en rédiger le troisième tome dont seule une esquisse avait paru en 1882 dans l’Encyclopédie chimique.

Ernest Mallard fut enfin nommé inspecteur général des mines en 1886.

J. GAUDANT