Paul-Victor-Antoine LEMOINE

Paul LemoineParis, 28 mars 1878 – Paris, 14 mars 1940
Professeur de géologie au Muséum national d’Histoire naturelle (1920-1940)
Directeur du Muséum national d’Histoire naturelle (1932-1936)
Prix Fontannes 1907

Président en 1923 et 1936

Bachelier à 17 ans, Paul Lemoine, qui était le fils de Georges Lemoine, chimiste renommé, obtint à la Sorbonne les licences de sciences naturelles (1899) et de sciences physiques (1900). Alfred Lacroix l’incita alors à préparer sa thèse à Madagascar où il réalisa deux longues missions en 1902 et 1903 pour réaliser des Études géologiques dans le Nord de Madagascar (1906). En 1904, il fut chargé par le Comité du Maroc d’une mission dans le Bled Maghzen (Sous, région de Marrakech et Haut-Atlas) dont le rapport fut publié en 1905 sous le titre Mission dans le Maroc occidental ; automne 1904.

Paul Lemoine fut nommé en 1908 chef de travaux de géologie au Muséum national d’Histoire naturelle, où allait se dérouler toute sa carrière. Son intérêt pour l’outre-mer se traduisit en 1911  par la publication de deux contributions sur Madagascar et l’Afrique occidentale pour le Handbuch der regionalen Geologie.

Il fut mobilisé en 1914 comme officier d’état-major au Service géographique des Armées.

Après avoir enseigné un an à la faculté des sciences de Toulouse, il fut nommé en 1920 professeur de géologie au Muséum national d’Histoire naturelle. Dès lors, son œuvre se développa essentiellement dans le cadre du Bassin Parisien auquel il avait déjà consacré une synthèse intitulée Géologie du Bassin de Paris (1911). À la fin de sa vie, il entreprit une série de publications sur L’Ile de France. Étude géologique, topologique et morphologique dont seuls parurent trois mémoires consacrés au Vexin français (1937), au Nord-Ouest de l’Oise (1938) et enfin au Valois et au Multien (1939). Il s’associa également à René Humery et à Robert Soyer pour la réalisation d’un ouvrage sur Les forages profonds du Bassin de Paris : la nappe artésienne des Sables verts (1938). On lui doit également un ouvrage de vulgarisation sur Volcans et tremblements de terre (1928).

J. GAUDANT