Daniel-Victor ŒHLERT

(Laval, 1er novembre 1849 - Laval, 17 décembre 1920)
Directeur de la bibliothèque et conservateur des musées d’archéologie et d’Histoire naturelle de Laval
Prix Viquesnel, 1881

Président en 1911

Daniel Œhlert est né dans une famille aisée d'origine alsacienne. Une santé fragile contraria sa scolarité, si bien que son éducation dut beaucoup à un prêtre qui sut ouvrir son esprit et satisfaire sa curiosité. C'est donc un autodidacte qui fut nommé conservateur de la bibliothèque et des musées d’histoire naturelle et d’archéologie de Laval et c'est au contact d'un petit groupe de naturalistes amateurs que naquit son intérêt pour la géologie. Il épousa Pauline Crié, la fille d'un médecin de Laval qui allait devenir sa collaboratrice de tous les instants et qu'il désira associer discrètement à ses travaux en y ajoutant l'initiale P. après celle de son prénom.

Jouissant d'une certaine aisance, il fréquenta longuement chaque année la capitale pour y étudier dans les collections de la Sorbonne, de l'École nationale supérieure des mines et du Muséum national d'histoire naturelle. Il devint ainsi rapidement un spécialiste reconnu des faunes paléozoïques de l'Ouest de la France, et plus particulièrement des brachiopodes et des trilobites. Il excella tout particulièrement dans l'étude des brachiopodes car il ajouta à la connaissance des fossiles paléozoïques celle des espèces actuelles rapportées par les navires océanographiques. Ses recherches lui permirent de suivre le développement ontogénique de ces animaux et de saisir leur importance pour l'interprétation phylogénétique.

Daniel Œhlert a également joué un rôle important dans l'étude géologique du département de la Mayenne. C'est lui qui publia en 1882, en annexe à un volume de Notes géologiques sur le département de la Mayenne, la carte géologique de ce département dessinée à l'aide des minutes laissées par Jacques Triger. Un quart de siècle plus tard, c’est à lui que la Société géologique de France confia l'organisation de sa réunion extraordinaire dans la Mayenne et la Sarthe (1909).

J. GAUDANT