Alcide-Charles-Victor d’ORBIGNY

Alcide d’Orbigny(Couëron, Loire Atlantique, 6 septembre 1802 – Pierrefitte-sur-Seine, Seine-Saint-Denis, 30 juin 1857)
Professeur de Paléontologie au Muséum national d’Histoire naturelle (1853-1857)

Président en 1843

Alcide d’Orbigny passa son enfance à Couëron, près de Nantes, puis à Esnandes, sur la côte charentaise, où son père, Charles-Marie, s’établit en 1816, avant de gagner La Rochelle cinq ans plus tard. En 1824, il vient à Paris suivre les cours de l’École des naturalistes voyageurs du Muséum. Il vient d’achever son Tableau méthodique de la classe des céphalopodes dans lequel il décrit des coquilles microscopiques que l’on appelle aujourd’hui les foraminifères.

Nommé voyageur naturaliste en novembre 1825, on lui confie une mission d’exploration de l’Amérique du Sud (Brésil excepté). Il s’embarque en juillet 1826 et ne reviendra en France qu’en janvier 1834 pour entreprendre la rédaction des neuf volumes du Voyage en Amérique méridionale (1835-1847). En 1840, il commença en outre à faire paraître la Paléontologie française ou Description zoologique et géologique de tous les animaux mollusques et rayonnés de France dont il édita huit volumes illustrés de très nombreuses planches. Sa mort prématurée l’empêcha de mener cette entreprise à son terme.

Alcide d'Orbigny publia encore les deux tomes de son Cours élémentaire de paléontologie et de géologie stratigraphiques (1849-1852) – généralement considéré comme l'œuvre fondatrice de la stratigraphie moderne – et les trois tomes du Prodrome de paléontologie stratigraphique universelle des animaux mollusques et rayonnés (1850-1852).

J. GAUDANT