Alexandre BRONGNIART

brongniart a(Paris, 5 février 1770 – Paris, 7 octobre 1847)
Ingénieur en chef des mines, 1819
Académie des sciences, 1815
Professeur de minéralogie au Muséum, 1822-1847

Président en 1832 et 1840

Nommé ingénieur des mines en 1794, Alexandre Brongniart enseigna l’histoire naturelle à l’École centrale des Quatre Nations avant de prendre en 1800 la direction de la manufacture de porcelaine de Sèvres qu’il assura jusqu’à sa mort. Il collabora avec Georges Cuvier avec qui il cosigna l’Essai sur la géographie minéralogique des environs de Paris (1811).

En 1821, tout en s’intéressant aux ophiolites des Apennins, il démontra l’utilité des fossiles pour établir des corrélations à distance dans un article Sur les caractères zoologiques des formations. L’année suivante, il décrivit l’anatomie des trilobites dans un mémoire publié avec Anselme Desmarest sur l’Histoire naturelle des crustacés fossiles, sous les rapports zoologiques et géologiques (1822). Il publia ensuite un Mémoire sur les terrains de sédiment supérieur calcaréo-trappéens du Vicentin (1823).

Son Tableau des terrains qui composent l’écorce du Globe (1829) n’eut pas le succès escompté car il y proposait une terminologie stratigraphique complexe qui ne fut pas adoptée par la communauté géologique.

J. GAUDANT