• Tour de France 2019

    Tour de France 2019

    A partir du 06 juillet, retrouvez quotidiennement un commentaire géologique associé à l'étape du jour.

berlin2014

Germany bids for 37th International

Geological Congress

La communauté allemande des géosciences invite en 2024 les géologues du monde entier à tenir le 37ème Congrès Géologique International à Berlin, capitale de l’Allemagne. Depuis le dernier congrès ayant eu lieu en Allemagne en 1885, le monde a subi des changements spectaculaires : les sociétés et les économies sont très différentes aujourd’hui de ce qu’elles étaient il y a plus de 130 ans. La communication instantanée et la circulation intercontinentale ont littéralement fait rétrécir le monde. De même, les sciences ont radicalement changé et c’est particulièrement vrai pour les Sciences de la Terre. A la fin du 19ème siècle, les géologues essayaient encore péniblement de comprendre tout simplement les bases des nombreux processus qui façonnent notre Terre. Aujourd’hui, la communauté des Sciences de la Terre est en pointe dans les efforts pour gérer notre planète, tout en aidant à valoriser nos ressources naturelles et à prévenir les risques associés aux processus naturels tels que les tremblements de terre et les éruptions volcaniques.

Mais ce qui n’a pas changé depuis la dernière fois que les géologues du monde se sont réunis pour un IGC à Berlin est le souci d’excellence de l’Allemagne en ce qui concerne les Sciences de la Terre. Certaines des idées fondamentales qui ont façonné ces disciplines pendant les 130 dernières années sont venues de scientifiques de ce pays et aujourd’hui, peu d’autres contrées de la même taille font de si importants efforts de recherche dans tous les domaines des Sciences de la Terre .

 

NOS PARTENAIRES

Cette excellence scientifique n’est possible que parce que l’Europe est devenue un continent pacifique et uni – en contraste avec les turbulences du passé. Par leur nature même, les Sciences de la Terre ne connaissent ni frontières ni délimitations politiques. Nous avons donc créé un partenariat avec nos collègues Français et Polonais pour poser ensemble notre candidature pour l’IGC 2024. Comme ce sont ses voisins directs à l’ouest et à l’est, l’Allemagne entretient des liens solides d’échanges et d’amitié avec eux. De nombreux scientifiques des trois pays collaborent pour la recherche et l’éducation. Les Sciences de la Terre jouent un rôle significatif dans le cadre scientifique général des trois pays et les institutions de recherche et les universités concernées sont largement reconnues pour leur rôle vital dans la communauté des géosciences européennes. Notre but est de proposer une base européenne pour l’IGC plutôt que d’entretenir seulement une vision nationale. Nous invitons le monde, pour l’IGC 2024, à découvrir les trésors cachés de la géologie européenne, et à visiter les sites historiques où ont eu lieu des découvertes fondamentales en géosciences.

                                              

CADRE ET POGRAMME SCIENTIFIQUE              

Comme les Sciences de la Terre, qui n’ont pas de frontières politiques, la recherche géologique ne peut plus être séparée des explorations géophysique ou géodésiques. Les chercheurs de ces disciplines des Sciences de la Terre peuvent regarder la Terre selon des perspectives différentes en utilisant leurs propres outils, mais ils ont tous le même but. Comprendre et protéger la planète ne peut se réaliser que si les données et les résultats sont librement partagés dans une coopération interdisciplinaire ouverte. Les organisateurs envisagent donc de rassembler l’IGC 2024 et l’Assemblée Générale de l’Union Internationale de Géodésie et de Géophysique (IUGG) dans une première « Foire Mondiale des Sciences de la Terre ». Un Congrès Mondial des Géosciences de ce type dynamisera la coopération dans les communautés mondiales des Sciences de la Terre. Ensembles, nous pouvons mieux faire face aux grands défis sociétaux et aux problèmes complexes que tous les chercheurs en géosciences rencontrent.

Nous avons donc choisi comme devise pour notre congrès « Une Terre unique - Un Défi Commun ». Nous proposons un programme scientifique qui traitera de certains des grands défis que la société, la science et l’industrie rencontreront dans les prochaines décennies :

  • Les dangers et les risques naturels.
  • Les ressources naturelles et les matières premières énergétiques.
  • Les interactions géo-bio et
  • L’environnement durable.

 

Pendant le congrès, ces aspects seront examinés et discutés dans trois types de symposiums : généraux, thématiques et spéciaux.

Les symposiums généraux couvriront une vaste gamme de disciplines de sujets et de programmes, dans le cadre de l’Union Internationale des Sciences Géologiques (IUGS) et des organismes affiliés, qui font l’objet d’un suivi actif de la part de la communauté des Sciences de la Terre. Les symposiums thématiques traiteront des domaines thématiques relevant de l’interdisciplinarité et du développement et de l’application de nouvelles technologies. Il y aura aussi un forum pour présenter des exemples de valorisation du patrimoine géologique, notamment dans le cadre du réseau mondial des Géoparcs. Les symposiums spéciaux donneront des aperçus sur le développement du continent européen et la production durable de ses ressources naturelles.

Nous voulons attirer les jeunes talents vers les Sciences de la Terre grâce au programme Geo-Host, à des cours d’été d’avant et après congrès, et à des cours et des ateliers de courte durée. Non seulement ces cours favoriseront le dialogue interdisciplinaire, mais ils fourniront aussi de nombreuses d’occasions d’échanges internationaux à un haut niveau scientifique.

Communiquer avec le public est l’un des plus grands défis pour tout domaine de la science. Pour résoudre ce problème, nous offrirons au public des plateformes de communication spécifiques pour l’informer, échanger et développer de nouvelles idées. Nous montrerons comment engager les citoyens dans la science, et ainsi rendre les géosciences en tant que telles plus attractives. Notre stratégie de communication veut montrer au public le vaste éventail des géosciences et attirer les jeunes comme savants potentiels dans ces disciplines.

 

EXCURSIONS                                                                                      

Ceux qui visitent l’Europe pour la première fois remarquent une grande variété de paysages, qui peuvent changer sur de très courtes distances, caractéristique assez peu commune sur les autres continents. Les excursions prévues avant, pendant, et après le congrès montreront cette diversité, du Spitzberg au nord à l’Italie et à la Méditerranée au sud, et de la Pologne à l’est aux Pyrénées, le long de la frontière franco-espagnole à l’ouest. Les excursions mettront en lumière l’évolution géotectonique très complexe de l’Europe, ses orogenèses et ses bassins et les morphologies glaciaires et périglaciaires dues aux glaciations quaternaires. D’un point de vue appliqué, nous visiterons les dépôts de minerais mondialement connus dans les montagnes du Harz et les Erzgebirge.et les spectaculaires mines de lignite à ciel ouvert de la région de Cologne et de Cottbus. Les réussites en ce qui concerne les réhabilitations après les dégâts environnementaux causés par l’extraction du lignite et de l’uranium sont aussi exemplaires et ces efforts de dépollution et de remise en culture sont mondialement reconnus. En plus, nos partenaires de France et de Pologne offriront des excursions exceptionnelles. L’Italie ouvrira ses portes pour diverses excursions, parmi lesquelles l’une de deux jours sur l’un des volcans les plus célèbres et les plus intensément étudiés au monde, l’Etna.

 

LE LIEU

Depuis la chute du mur en 1989, la ville de Berlin a beaucoup changé. D’une capitale divisée de la guerre froide, elle est devenue la métropole cosmopolite, créative et très innovante que nous connaissons aujourd’hui. Outre ses diverses attractions culturelles, Berlin offre une des sélections les plus variées d’hôtels modernes au monde, des chaines de luxe internationales à la maison d’hôtes écolo. Le congrès sera hébergé au « City Cube Berlin », l’un des bâtiments les plus importants de la ville. C’est un lieu multifonctionnel dernier-cri pour des foires commerciales, des congrès et des épreuves sportives et, offrant une technologie de pointe associée à la plus grande flexibilité possible, il représente un cadre parfait pour l’IGC 2024 à Berlin.

 

Bienvenue à Berlin en 2024 !