• Le fonds

Alliance des Ecoles d'Ingénieurs Françaises en Géosciences

enseigdunilasalleENSGpolytechEOST

 

Les écoles d'ingénieurs françaises en géosciences sont peu nombreuses. Elles proposent une formation alliant approches théoriques et mise en oeuvre opérationnelle des concepts sur le terrain. Cinq d’entre elles ont décidé de créer l’Alliance des Ecoles d’Ingénieur Françaises en Géosciences, sous l'égide de la Société Géologique de France. Il s’agit de :

- l'Ecole Nationale Supérieure de Géologie, Université de Lorraine (ENSG) ;

- l'Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre, Université de Strasbourg (EOST) ;

- l'École Nationale Supérieure en Environnement, Géoressources et Ingénierie du Développement Durable, Bordeaux INP (ENSEGID) ;

- la spécialité Sciences de la Terre et Environnement de l'Institut Polytechnique UniLasalle ;

- la spécialité Sciences de la Terre de Polytech Sorbonne, Sorbonne Université.

 

Ces cinq écoles forment des ingénieurs dans les domaines de la géologie, de la géophysique, de l’hydrogéologie, de la géotechnique, de l’environnement et du numérique. Elles sont des acteurs majeurs pour former des ingénieurs aptes à relever les défis de la transition environnementale et énergétique. Les objectifs de cette alliance sont :

  • échanger sur les pratiques pédagogiques ;
  • coopérer pour la construction des référentiels de compétences de chaque école, et en particulier pour définir une partie commune à ce référentiel ;
    construire un observatoire des métiers et de l’insertion en géosciences ;
  • agir chaque fois que nécessaire, comme un guichet unique vis-à-vis des interlocuteurs, des instances et des tutelles ;
  • conduire des actions communes pour la promotion des métiers des géosciences, en particulier auprès des élèves et des enseignants des lycées ;
  • développer les possibilités d'échanges entre écoles dans l'intérêt des étudiants.

 

Les cinq écoles conviennent de se rencontrer au moins deux fois par an, sous la présidence tournante de l'un des responsables. Les participants à ces réunions sont définis en fonction des sujets traités. Les décisions sont prises à l'unanimité.