360 F 30048671 zo6yATKHPV2qPQxEoqfbtDsRVpj9UNlK

facebooklinkedintwitter youtube
  • Souvenirs d’Ami Boué

paypal cb

Vous pouvez actuellement régler vos commandes par carte bleue Visa & Mastercard, Paypal, chèque, virement bancaire, bon administratif ou sur place en espèce au retrait de votre commande. Les commandes sont expédiées généralement sous 48 heures à réception du règlement.

Pour tout problème de commande sur notre boutique, vous pouvez nous joindre le lundi, mardi et jeudi au 01 43 31 77 35 de 09h-13h00 et 14h00-17h00

Pour passer commande si vous n'êtes pas adhérent, il vous suffit de créer un compte client : cliquer ici

La région Nouvelle-Aquitaine

Réf : GEOL216

PDFImprimerE-mail
Mars 2023 / 148 pages
GEOL216_couv650
Prix ​​de vente20,00 €
Prix de vente hors-taxe19,59 €
Total hors-taxes :19,59 €
Remise
Montant des Taxes0,41 €
Taxes :0,41 €
Prix / Kg:
Description du produit

 

Sommaire de ce numéro

  Editorial   

  Actualité  

  • Le BRGM crée un pôle d’excellence de recherche sur les risques littoraux en Nouvelle-Aquitaine
  • Pour en savoir plus sur les risques littoraux en Nouvelle-Aquitaine
  • ARJUZANX : Le classement en réserve nationale naturelle d’un ancien site minier
  • Attribution de trois permis d’exploration minière en Haute-Vienne à la Compagnie des Mines Arédiennes
  • Cahier thématique d’Acclimaterra : Les énergies renouvelables en Nouvelle-Aquitaine - Enjeux et perspectives
  • Le Prix Michel Vigneaux de l’AGSO
  • Sécurisation des approvisionnements en métaux et minéraux pour les industries de la Région Nouvelle-Aquitaine, le programme aLiNA

 

  Hommage  

  • A la mémoire de Colin Campbell (1931-2022) ou la fin du pétrole bon marché - Pierre-René Bauquis (ASPO-France) et Marc Blaizot (ASPO-France et Pôle AVENIA)

 

  Jeune entreprise  

  • Matterup : un ciment bas carbone à base d’argiles crues dans le département des Landes - François Leparmentier

 

  Dossier  : La région Nouvelle-Aquitaine  

  • Interview d’Alain Rousset, Président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine

 

RÉCITS ASSOCIATIFS ET INVENTAIRE GÉOLOGIQUE

  • La synthèse géologique des Pyrénées : une longue histoire collective franco-espagnole (1984 - 2018) - Francis Bichot

En 2018, l’AGSO et le BRGM éditaient, sous la forme d’une pochette au format B4 renfermant les cartes, la notice et la version électronique des 3 volumes, la Synthèse Géologique et Géophysique des Pyrénées. Le premier volume sur le cycle hercynien a été édité en 1997 mais le travail considérable sur la chaîne pyrénéenne, fruit de la collaboration de plusieurs centaines de chercheurs essentiellement français et espagnols, a été interrompu en 2002 dans un état en grande partie finalisée. L’AGSO a décidé, avec l’appui du BRGM, de mettre en forme les 2 volumes sur le cycle pyrénéen à partir des documents existants dans les archives du BRGM. C’est l’histoire de ce sauvetage qui est relaté ici.

  • Le projet Géologie et Paysages : une autre manière de faire connaître les Sciences de la Terre et leurs applications dans notre environnement Claude Bacchiana, Yves Hervouët et Jean-Jacques Jarrige

En 2021, Cap Terre a lancé un projet sur l’ensemble de la région Nouvelle-Aquitaine s’adressant à la fois au grand public, aux amateurs de géosciences et aux enseignants. L’approche par le paysage, sous forme de dossiers numériques et de vidéos, a été choisie car c’est un vecteur idéal auprès du grand public et des jeunes pour présenter des concepts géologiques et démontrer la place importante de la géologie appliquée et des Sciences de la Terre dans notre environnement. Son analyse permet une approche pluridisciplinaire, multiscalaire, prenant en compte la dimension temps primordiale en géologie.

  • « L’Homme et la Pierre » : Un réseau pour porter un autre regard sur le territoire des Deux-Sèvres Stéphanie Tézière

La programmation de l’association L’Homme et la Pierre est présentée. Celle-ci s’appuie sur un réseau de cinq géosites (anciennes carrières réhabilitées) et de six belvédères surplombant des sites industriels d’exploitation de carrières, auxquels s’ajoutent des sites en partenariat. À partir d’exemples diversifiés, les missions au service du territoire des Deux-Sèvres sont déclinées grâce à diverses actions de médiation scientifique : sensibilisation du public au patrimoine géologique en lien avec les paysages ; introduction aux richesses naturelles et à la biodiversité ; présentation et promotion des métiers liés aux activités d’extraction.

  • Une expertise associative pour la reconnaissance d’une Indication géographique (IG) : Pierre d’Arudy - Raymond Cussey

L’histoire géologique de la pierre d’Arudy débute à l’Albo-aptien dans un contexte tectonique d’ouverture de l’Atlantique Nord et de déplacement de la plaque ibérique qui crée les bassins rhombiques de l’Adour et de Parentis, sous climat tropical. Arudy se trouve alors en bordure de la plateforme moyenne dont le basculement entraîne la formation d’une pente sur laquelle s’installent, sous une tranche d’eau de 150 à 200 m, des monticules de boue, les « mud mounds »,visibles dans le paysage.Ce sont des constructions biogéniques formées de coraux microsolénidés et de structures bactériennes de type stromatactis. Il en résulte la formation d’une roche très esthétique dans les tons de gris, dont le grain très fin permet un travail dans les trois directions de l’espace. Ce calcaire n’est pas un marbre puisqu’il n’a pas subi de métamorphisme. La Pierre d’Arudy est exploitée dans différentes carrières de la région et ses caractéristiques ont permis d’obtenir l’Indication Géographique (IG).

  • GéolVal, une association… toujours en mouvement Membres du groupe d’animation de GéolVal

GéolVal, association loi 1901 créée en 1997, compte selon les années 100 à 150 adhérents, de profils variés, professionnels et amateurs. L’association a récemment réalisé une fusion avec l’association « Géopatrimoine Pyrénéen ». Géologues et enseignants assurent la complémentarité des activités : actualisation des connaissances en géologie et médiation de ces connaissances en direction des divers publics : scolaires, randonneurs, touristes, mais aussi habitants, aménageurs et élus du territoire. Principalement autour des Pyrénées, l’association Géolval propose une géologie accessible à un large public en s’appuyant sur les équipements de la RGTP et du Géotrain. Les sorties sur le terrain et d’importantes ressources documentaires en accès libre sont des outils de médiation scientifique dans le domaine des géosciences.

  • L’inventaire du patrimoine géologique en Nouvelle-Aquitaine Jean-Christophe Audru, Bertrand Chevalier et Valérie Boirel

L’inventaire national du patrimoine géologique a été lancé en Nouvelle-Aquitaine il y a 16 ans sous le pilotage de la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement qui s’appuie sur une commission régionale du patrimoine géologique. À ce jour, près de 600 sites ont déjà été répertoriés dont un grand nombre à haute valeur patrimoniale. Une action multiforme de valorisation auprès du grand public est menée. Mais environ 30 % des géotopes sont considérés comme étant menacés de disparaître et ce, de manière irréversible.

 

LES RISQUES LITTORAUX

  • La gestion des risques littoraux et la préservation du littoral, de l’aléa à la culture du risque : un exemple de rôle pour des associations d’éducation populaireAlistair Brockbank

Le recul du trait de côte n’est plus à démontrer dans la plupart des régions, les risques littoraux qui en découlent non plus.Ce recul est attribué aux évolutions naturelles du climat et au niveau relatif de la mer pendant des millénaires, mais les actions humaines sont aussi un facteur. Si l’objectif de la gestion des risques est « l’adaptation » à ces changements et la « résilience » des territoires, l’heure n’est plus seulement aux études géomorphologiques où même à la construction des protections « dures » (sauf pour des cas très précis que l’on connaît bien).Nous sommes obligés aussi de prendre en compte la nature psycho-sociale de la perception des risques. À partir de l’exemple du CPIE Littoral basque, cet article veut suggérer que c’est là que les associations d’éducation populaire, notamment de l’éducation à l’environnement, ont un rôle primordial de par leur expérience avec des publics différents et des approches participatives et sensorielles.

  • Karsts littoraux de Charente-Maritime : genèse et configuration actuelle - Emeric Vedie, Thierry Le Roux, Cyril Respaud et Jérôme Revel

Les falaises littorales de la rive nord de l’estuaire de la Gironde se développent au sein d’un massif calcaire karstifié parcouru de cavités naturelles, dites karstiques. Ce contexte a contribué à la genèse d’un paysage littoral atypique et pittoresque. Malgré une connaissance encore à consolider, il est proposé ici une synthèse des différentes phases de karstification à l’origine de la configuration actuelle du territoire saintongeais, et notamment de son littoral. Les grottes de la Saintonge habillent aujourd’hui le trait de côte de formes typiques des environnements karstiques, mais fragilisent également localement les falaises en réactivant des processus d’instabilité, comme le débourrage des conduits colmatés et le soutirage des matériaux de surface, à l’origine de mouvements de terrain en surface (affaissements et effondrements) et d’un recul du trait de côte (éboulements).

  • État de la qualité des eaux dans l’estuaire de la Gironde : le cas du cadmium - Frédérique Pougnet, Teba Gil-Díaz, Alexandra Coynel, Cécile Bossy, Jörg Schäfer et Gérard Blanc

Les estuaires et la zone côtière représentent les interfaces (continent/océan) les plus sensibles à surveiller, de par leurs propriétés à la fois de réceptacle des polluants continentaux/fluviaux et de fenêtre principale de rejet de ces contaminants vers l’océan, en particulier pour les Éléments Traces Métalliques (ETM). Le suivi hydrogéochimique (qualitatif et quantitatif) des ETM le long du continuum Terre-Mer permet d’identifier leur origine (naturelle ou anthropique), de mieux comprendre leur comportement dans les gradients (salinité, turbidité) estuariens et de mesurer leur impact potentiel sur l’environnement. Cette démarche a l’avantage de proposer des recommandations aux gestionnaires des systèmes aquatiques. Elle est aussi susceptible d’améliorer l’anticipation des perturbations du biotope face au changement climatique.
L’estuaire de la Gironde est affecté par une pollution polymétallique historique, dont la contamination persistante en cadmium (Cd) empêche une reprise complète et le développement de la conchyliculture girondine, avec un risque potentiel pour le premier site ostréicole français (Marennes- Oléron). Les travaux actualisés (Pougnet, 2018 ; Pougnet et al., 2022, 2021) représentent l’analyse la plus complète de l’évolution temporelle sur 30 ans de la contamination en Cd dans ce système.

  • Les solutions fondées sur la nature appliquées aux littoraux : retour d’expérience en Nouvelle-Aquitaine - Eric Chaumillon

Les solutions fondées sur la nature (SFN) trouvent des applications dans la prévention et la gestion des risques littoraux. Les zones humides littorales permettent de limiter les effets des submersions marines,mais leurs services écosystémiques vont au-delà : séquestration du carbone, réservoir de biodiversité, amélioration de la qualité de l’eau,augmentation de l’attractivité des territoires… Par ailleurs, les barrières sédimentaires sont souvent des défenses plus efficaces que les digues et autres constructions. Des exemples d’application concernant le littoral néo-aquitain sont présentés.

 

LES TRANSITIONS ENVIRONNEMENTALES ET ÉNERGÉTIQUES

  •  AcclimaTerra, sensibiliser sur les impacts du changement climatique en Nouvelle-Aquitaine avec une vision scientifique - Yohana Cabaret et Alain Dupuy

L’histoire d’AcclimaTerra remonte à l’année 2011, sous l’impulsion de la région Aquitaine,avec la création d’un comité scientifique régional dont l’objectif était de développer, en s’inspirant du modèle du GIEC, une approche thématique, collective et pluridisciplinaire pour l’étude des problématiques liées au changement climatique. En 2015, la dynamique a été renouvelée à la création de la région Nouvelle-Aquitaine sur un domaine géographique élargi. Depuis 2020, AcclimaTerra est une association loi de 1901 qui publie des cahiers thématiques sur les sujets de l’environnement, de la biodiversité et de la transition énergétique. Elle mène également des actions de médiation et sensibilisation scientifique, en particulier auprès d’un public jeune. Son fonctionnement en réseau lui permet d’intervenir de façon transversale à l’échelle régionale, inter-régionale et transfrontalière.

  • La Grande Dune du Pilat : Gestion environnementale publique d’un objet géologique remarquable - François Leparmentier

La gestion publique de la Grande Dune du Pilat est guidée par la politique nationale des Grands Sites de France. Depuis 2007, les collectivités territoriales ont confié à un syndicat mixte la mission d’assurer la préservation d’un ensemble d’espaces naturels représentés par la dune,le massif forestier et le domaine littoral,ceci dans un contexte de tourisme de masse.Aujourd’hui, les fondamentaux sont en place : maîtrise foncière, cadre réglementaire,partenariats,actions de sensibilisation et amélioration en cours des conditions d’accueil du public. La Grande Dune du Pilat est un exemple de démarche environnementale multi-acteur, avec appel à un réseau d’experts pour l’étude de l’évolution de la dune, le maintien de la cohérence paysagère et la préservation des écosystèmes.

  •  TRENT (Transitions Énergétiques Territoriales) : La Chaire d’enseignement et de recherche de Sciences Po Bordeaux - Le Comité de rédaction sur la base d’une interview de Sylvain Roche

La chaire TRENT, créée en 2019 au sein de Sciences Po Bordeaux, explore les champs d’investigations à la fois politiques, économiques, juridiques, sociétaux et environnementaux de la transition énergétique. Son approche, axée sur les sciences de la société, aborde les enjeux de territoire de façon pluridisciplinaire, en liaison avec les sciences de l’ingénieur. Elle prône ainsi auprès des acteurs de la Nouvelle-Aquitaine le dialogue science / société et un changement culturel dans nos rapports à l’énergie.

  •  Le réseau Régional de Recherche Naïades, ou comment structurer la recherche et la société pour faire face aux problématiques liées à l’eau en Nouvelle-Aquitaine - Lucas Garzon et Alain Dupuy

Le Réseau Régional de Recherche Naïades, actuellement en phase d’amorçage, a pour objectif de structurer la recherche et de favoriser le partage entre les labo