L'hydrogéologie face aux extrêmes climatiques - Format PDF

GEOL207_couv650PDF
Décembre 2020 / 106 pages
Version BD et HD
Note : Pas noté
Prix
Prix de base avec taxes 17,00 €
Prix ​​de vente17,00 €
Remise
Description du produit

 

Sommaire de ce numéro

  Editorial  

  Actualité 

EXTRÊMES MÉTÉOROLOGIQUES

  • La tempête Alex
  • Étude géotechnique obligatoire dans les zones exposées au risque de retrait-gonflement des sols argileux

 

GÉOTHERMIE

  • Sismicité dans la région strasbourgeoise
  • Parution du neuvième rapport annuel de l’European Geothermal Energy Council (EGEC) : La situation et les perspectives de la géothermie en Europe


CAPTAGE DU CO2

  • Avis de l’ADEME sur le captage et le stockage géologique de CO2 en France
  • Rapport de l’Agence Internationale de l’Énergie : captage, utilisation et stockage du carbone
  • Le projet de séquestration sous-marine de CO2 de Longship

 

RESSOURCES EN EAU

  • Démarrage de la centrale hydroélectrique de Romanche-Gavet
  • Vers une gestion active de la ressource en eau


PRIX JEAN GOGUEL

  • Nouvelles méthodes de suivi de terrains instables par réseau de capteurs passifs RFID
  • Établissement d’un modèle statistique de vieillissement des ouvrages ferroviaires souterrains ; valorisation de données patrimoniales

 

HYDROGÈNE

  • Rapport de l’Académie des Technologies : rôle de l’hydrogène dans une économie décarbonée
  • Le projet HyGéo de stockage géologique d’hydrogène


RESSOURCES MINÉRALES

  • Le 69ème congrès exposition de la Société de l’Industrie Minérale (SIM) s’est tenu à Angers du 6 au 9 octobre 2020
  • Le nouveau code minier… tant attendu


ENSEIGNEMENT / RECHERCHE

  • L’ESIEE Amiens rejoint le groupe UniLaSalle
  • Le classement de Shangaï 2020

 

  Information sur la SGF  

  • Journée(s) Nationale(s) de la Géologie
  • Jean-Jacques Biteau lauréat du Prix Léon Bertrand de la SGF

 

  Jeune entreprise  

  • STEPSOL

 

  Décryptage  

  • La ressource en eau : vers une ère de conflits

 

  Dossier  

LES OUTILS DE SUIVI DU NIVEAU DES NAPPES

  • Sécheresse hydrogéologique : comment définir la sensibilité des nappes aux déficits pluviométriques à partir des chroniques piézométriques ? Application sur la région Grand Est (France) - Delphine Allier, Jean-Charles Manceau, Etienne Buscarlet, Thomas Klinka, Murielle Chabart et Xavier Marly.

Différents outils d’analyses des chroniques piézométriques ont été mis en oeuvre et appliqués sur la région Grand Est, dans l’objectif de qualifier la sensibilité des nappes captées à la sécheresse météorologique. Ces outils, en particulier le périodogramme et la courbe de décharge seront décrits dans l’article, ainsi que les résultats obtenus sur la région Grand Est où l’on retrouve une assez grande diversité de dynamique.

  • Comment cartographier les zones sensibles aux inondations par remontée de nappe résultant d’épisodes pluvieux intenses et répétés - Hélène Bessiere, Alexandre Brugeron, Bernard Bourgine, Michael Foumelis et Hortense Blanchet

Les inondations par remontée de nappe sont des phénomènes majeurs, résultant d’événements pluvieux de forte intensité et répétés sur plusieurs mois voire plusieurs années, qui peuvent engendrer des dégâts importants. Il est primordial de pouvoir cibler les zones sensibles aux remontées de nappe pour la gestion et l’anticipation de ces phénomènes. Cet article présente les étapes méthodologiques pour la réalisation de carte de sensibilité aux remontées de nappe à l’échelle locale. Des nouvelles techniques d’analyse des images satellite ont été développées ainsi qu’une exploration de différentes méthodes d’interpolation reposant sur l’analyse géostatistique.

  • Le bulletin de situation des nappes : les clés de lecture pour anticiper les événements extrêmes - Violaine Bault et Marc Laurencelle

Le bulletin de situation hydrologique des nappes représente un bilan synthétique de l’évolution mensuelle des ressources en eau souterraine destiné au grand public. La détermination de la cyclicité des masses d’eau permet d’appréhender le comportement des nappes et de se projeter dans les semaines à venir. Les clés de lecture simples fournies dans ces travaux permettent ainsi d’anticiper les événements extrêmes.

  • Influence de la variabilité basse-fréquence des niveaux piézométriques sur l’occurrence et l’amplitude des extrêmesLisa Baulon, Delphine Allier, Nicolas Massei, Hélène Bessiere, Matthieu Fournier et Violaine Bault

Dans un contexte de changement global, il est crucial de comprendre les liens entre les extrêmes piézométriques, à l’origine des sécheresses hydrogéologiques et des inondations par remontées de nappe, et la variabilité climatique. Pour répondre à cette problématique, une base de données de piézomètres peu influencés par les activités humaines a été constituée. Pour un grand nombre de piézomètres, les fluctuations basse-fréquence d’origine climatique apparaissent responsables de dépassements de seuils (minima ou maxima) tout à fait significatifs durant les dernières décennies.

  • Estimation algorithmique des paramètres hydrodynamiques du Modèle Nord-Aquitain : approche opérationnelle pour anticiper les effets du changement global - Ryma Aissat, Alexandre Pryet, Marc Saltel et Alain Dupuy

La calibration des paramètres distribués des modèles hydrogéologiques régionaux est un défi technique majeur. Cette étude présente la mise en oeuvre d’une méthode algorithmique pour l’estimation des paramètres d’emmagasinement et de conductivité hydraulique du MOdèle Nord Aquitain (MONA). L’intérêt de l’approche est illustré pour la prédiction des variations de stock à l’horizon 2050 prenant en compte le changement climatique et l’évolution de la demande en eau.

 

LES OUTILS DE SUIVI DE LA QUALITÉ DES EAUX - AQUIFÈRES ET SERVICES ÉCOSYSTÉMIQUES

  • Le SSERK’OEIL : un dispositif de mesure haute-fréquence innovant pour la surveillance de la qualité des milieux aquatiques - Guillaume Lorette, Roland Lastennet, Alain Denis,
    Nicolas Peyraube, Fabien Naessens, Sylvain Mateo, Nicolas Houillon, Jean-Christophe Studer, Jérôme Donnette, Julien Frant et Pierre Pinet.

Le SSERK’OEIL (Système de Surveillance d’Étude et de Recherche sur le Karst – Observation, enregistrement, Interprétation, Laboratoire in situ) est un dispositif qui vise à résoudre le problème de l’échantillonnage de la ressource en eau à des fins d’analyse en lui substituant un suivi in situ et « en continu » des milieux aquatiques, avec un pas de temps de mesure modulable. Il a été testé et mis en place sur les sources karstiques du Toulon qui alimentent en eau potable une partie de l’agglomération de Périgueux.

  • Un observatoire karstique scientifique et participatif : une solution durable pour le suivi de la qualité des eaux souterraines karstiques. Application au système karstique hétérogène de l’Ouysse (Géoparc mondial UNESCO des Causses du Quercy, France) - David Viennet, Guillaume Lorette, David Labat, Nicolas Massei, Mathieu Sebilo, Matthieu Fournier, Joël Tremoulet, Christian Brunet, Philippe Bonnet, Denis Arnal et Pierre Crancon.

Pour une surveillance optimale de la qualité et de la quantité de la ressource en eau, il est souvent nécessaire de mettre en place un suivi spatialisé à haute-fréquence temporelle. Toutefois, un tel suivi est souvent accompagné de difficultés de par la surface à couvrir et les problèmes d’accès aux sites de mesures choisis. Dans ce contexte, un programme de suivi scientifique participatif avec la collaboration des clubs de spéléologie du Lot est mis en place sur le système karstique de l’Ouysse, localisé au Nord du Parc naturel régional et Géoparc mondial UNESCO des Causses du Quercy.

  •  Services écosystémiques et solutions fondées sur la nature : quelle place pour les eaux souterraines et pour les hydrogéologues ? - Cécile Hérivaux et Jean-Christophe Maréchal

Les aquifères jouent un rôle important pour la fourniture de plusieurs services aux activités humaines. Ils sont pourtant pour le moment peu pris en compte dans les démarches d’évaluation de services écosystémiques, et de conception des solutions fondées sur la nature. Cet article propose un cadre conceptuel permettant d’articuler aquifères, services écosystémiques et solutions fondées sur la nature, et questionne la place de l’hydrogéologue dans ces démarches.

 

GESTION DES NAPPES ET CONTRAINTES CLIMATIQUES

  • La recharge des aquifères – un concept en évolution ? Arnaud Wuilleumier

La recharge des eaux souterraines est un concept clef de l’hydrogéologie. Il revêt une importance fondamentale au regard des évolutions climatiques passées et encore à venir. Mais que recouvre précisément ce concept ? Désigne-t-il toujours aujourd’hui au sein de la communauté scientifique ce qu’il désignait hier lors de l’élaboration du dictionnaire français d’hydrogéologie ?

  •  L’assec du Doubs en 2018 ou comment se traduit un épisode hydroclimatique exceptionnel en contexte karstiqueVincent Fister et Thierry Marguet

Le massif du Jura a été confronté, en 2018, à un épisode hydroclimatique historique marqué par un fort déficit pluviométrique, entrainant un assec prolongé du Doubs pendant près de six mois sur environ 20 km. La démarche s’intéresse d’abord au contexte hydrogéologique, notamment aux échanges complexes entre la rivière, le calcaire sous-jacent et la vallée de la Loue. Une analyse statistique portée sur les variables d’étiages (VCN à différents pas de temps) permet ensuite de quantifier le caractère exceptionnel de l’étiage 2018 sur le secteur comme étant le deuxième le plus sévère depuis 1906.

  • Impact du changement climatique sur le niveau de la nappe du Bajo-Bathonien de la plaine de Caen - Maëlle Portello, Bentje Brauns, Thierry Gaillard, Daniela Cuba

L’aquifère du bajo-bathonien de la plaine de Caen constitue l’aquifère principal pour l’alimentation en eau potable de ce territoire. Le présent article étudie l’impact possible du réchauffement climatique sur la dégradation de l’aquifère au travers de deux méthodes d’analyse du signal piézométrique de la nappe de Caen.

  • La nappe astienne face aux extrêmes climatiques : vers une gestion optimisée du stock et des usages - Gwendoline Mombertrand et Véronique Dubois

La nappe des sables de l’Astien, située dans le département de l’Hérault, subit des phénomènes climatiques extrêmes récurrents, manifestations du changement climatique en cours.Cela se traduit par des épisodes de sécheresse estivale sévères et répétés, contrastant avec des épisodes pluvieux tout aussi remarquables à l’automne et en hiver.Cet article traite des spécificités de la nappe astienne qu’il serait intéressant de prendre en compte pour tirer le meilleur parti de ces conditions climatiques pour faire face, en particulier, aux pénuries d’eau.

  • La surexploitation de la nappe profonde du socleau Burkina Faso : l’exemple de Ouahigouya. Vers une catastrophe annoncée  - A. Babine, H. Sanfo, A. Hébié, S. Nakolendousse, M. Dzikowski, D. Brondel et G. Nicoud

’L’étude menée par la coopération décentralisée Chambéry-Ouahigouya a montré que les ouvrages profonds alimentant les 37 villages ruraux de la commune de Ouahigouya (Burkina Faso) exploitent la nappe du socle dont la pérennité à moyen terme n’est plus assurée ; une solution pourrait être, lorsque cela est possible, d’améliorer le puisage dans la nappe superficielle de la cuirasse qu’exploitaient autrefois les Dogons avec les puits traditionnels puis de traiter l’eau.