Stratigraphie

122
Juin 2012 / 64 pages
Note : Pas noté
Prix
Prix de base avec taxes 14,00 €
Prix ​​de vente14,00 €
Remise
Description du produit

Il y a encore quelques années se revendiquer « stratigraphe » n'était plus de mode, et pourtant, comme Mr Jourdain faisait de la prose dans le Bourgeois Gentilhomme de Molière, tous les géologues font peu ou prou de la stratigraphie. La stratigraphie, en effet, est au centre de toute étude géologique. Aucune interprétation de l'histoire de la Terre ne peut être suggérée sans comprendre la succession des strates, sans analyser en détail leurs contenus physiques, chimiques, biologiques, sans tenter de les corréler le plus finement possible à l'échelle globale, et surtout, sans estimer le temps géologique que ces strates représentent, objectif majeur de la stratigraphie.

La stratigraphie, à l'instar d'autres disciplines des géosciences, a vécu ces dernières années un renouveau et un développement accéléré. Ceci se traduit par exemple par l'adoption d'échelles des temps géologiques intégrées et unifiées, ainsi que par la standardisation des procédures stratigraphiques, mais aussi et surtout par l'apparition de nouvelles techniques et méthodes qui ont révolutionné notre perception des séries sédimentaires, et qui permettent d'aller de plus en plus loin dans l'analyse et l'interprétation de tous les événements qui ont ponctué l'histoire de la Terre, et qui ont laissé leurs traces dans les séries de roches stratifiées.
 
La stratigraphie est ainsi une discipline aux multiples facettes. Ce dossier ne peut être une présentation exhaustive des avancées méthodologiques et des résultats obtenus en stratigraphie ces dernières années. Les contributions réunies ici apportent quelques éclairages sur des méthodes, sur des problématiques variées, sur des questions récurrentes de fond, comme la précision de l'échelle des temps géologiques, aussi bien que sur des applications plus sociétales.
 
Par exemple, la biostratigraphie, une des plus anciennes disciplines de la stratigraphie a profondément évolué vers plus de précision, plus de questionnement que simplement proposer des âges. Des paléontologues nous en proposent ici quelques aspects sur des vertébrés, des invertébrés, des microfossiles. Les limites de périodes géologiques traduisent souvent des crises paléoenvironnementales, mais pas toujours ; des spécialistes d'horizons variés nous proposent ici des scénarios pour quelques unes de ces limites. La calibration astronomique des temps géologiques à travers la cyclostratigraphie est une des disciplines les plus récentes de la stratigraphie, ses conséquences en sont déjà révolutionnaires pour l'estimation du temps géologique. Les forages profonds, océaniques ou continentaux, contribuent largement au renouveau de la stratigraphie, des exemples récents sont présentés ici...
 
Ce dossier illustre bien ce qu'est la force de la stratigraphie : innovation, pluri¬disciplinarité, approches multiples...
 
Les stratigraphes sont des conteurs passionnés, les auteurs de ce dossier ont souhaité raconter quelques histoires, ils espèrent avoir tenu en haleine les lecteurs de Géochronique.
 
B. GALBRUN