• Le fonds

Post-doc : Comparaison du Refroidissement de l'Eocène-Oligocène et du Miocène Moyen (H/F)

Secteur d'activité : Recherche enseignement

Employeur : CNRS

Localisation : Aix-en-Provence

Description :

Ce poste s'inscrit dans le cadre du projet ANR AMOR dirigé par Y. Donnadieu et en collaboration avec Biogéosciences Dijon, le LSCE, le GET et l'Observatoire de Banyuls. Il regroupe des géochimistes, des sédimentologues et des modélisateurs du climat. Afin de comprendre pourquoi la mise en place de la calotte de glace sur le continent Antarctique se fait à des valeurs de CO2 plus hautes durant l'Eocène-Oligocène que durant le Miocène moyen, nous proposons d'utiliser des simulations réalisées avec le modèle Système Terre de l'IPSL couplant l'atmosphère, l'océan, la biosphère marine et la biosphère continentale.

Profil :

Exigées
- Doctorat en sciences du climat, paléoclimat ou autre domaine étroitement lié
- Expérience dans l'utilisation de modèles climatiques numériques et dans l'analyse des sorties (Ferret, Earth, Matlab ...)
- Bonnes aptitudes en communication écrite et orale et capacité à travailler en équipe et de manière indépendante
Optionnelles
- Connaissance des langages de programmation Fortran et Python
- Connaissance du cycle du carbone

Offre complète

Post-doc : Modelling of carbonate platforms during the Cenozoic

Secteur d'activité : Recherche enseignement

Employeur : CNRS

Localisation : Aix-en-Provence

Description :

Le contrôle du climat sur la production néritique de carbonates est très souvent supposé dans la littérature en paléontologie et en sédimentologie. Pourtant, il n'existe que très peu de modèles quantitatifs ayant fait le lien entre paramètres climatiques et environnementaux et la distribution géographique des plateformes carbonatées au cours des temps géologiques. L'objectif de ce projet est d'investiguer l'existence de telles relations de l'Eocène au Miocène afin de proposer un modèle capable de prédire l'évolution de la distribution géographique des carbonates.

Profil :

Une thèse en paléoclimat et/ou en paléoécologie avec des compétences en analyse de sorties de modèle et/ou en simulation numérique. Expériences en programmation avec Matlab, analyse de données et statistiques avec R ou Python seront également bien considérées. Motivation, autonomie, rigueur, esprit critique, capacité à travailler en équipe multidisciplinaire, capacité à communiquer en anglais sont autant de qualités requises. Une expertise supplémentaire sera appréciée dans les domaines de la géologie et de l'environnement.

Offre complète

Postdoc en chimie de l'environnement

Secteur d'activité : Recherche enseignement

Employeur : Carnegie Mellon University

Localisation : Pittsburgh, Pennsylvania, USA

Description :

The Civil and Environmental Engineering Department of Carnegie Mellon University is seeking a post-doctoral researcher in environmental chemistry. The candidate should have research interests in metal contamination and transformation in environmental matrices. Candidates must have demonstrated experience using synchrotron X-ray absorption spectroscopy for determining metal speciation in environmental samples (e.g. soils and subaquatic sediment or similar matrices), and/or experience using synchrotron X-ray Fluorescence and XANES mapping to speciate metals in environmental (soil) or biological samples (plant tissue). Strong analytic skills for data treatment are required (Linear combination and shell-by-shell fitting). Trips to synchrotron facilities (SLAC, Standford and NSLSII, Brookhaven, mainly) are expected a couple of times per year. Experience with mercury and/or arsenic geochemistry, and working knowledge of other solid phase characterization methods for metals (e.g. XRD, FTIR, XPS, ICP-MS, spICP-TOF-MS) are desirable. A demonstrated ability to publish research in high quality journals, meet deadlines, and write proposals is required. Effective English language oral and written communication are needed.

Offre complète